S comme Sépulture d’un athée ?


Voici un document que j’ai trouvé dans les BMS de La Tour d’Aigues, bourg sur lequel je travaille avec acharnement depuis un moment déjà. Un petit acte intéressant que je partage ici, avec vous.
 
1. Varen domestique de monsieur de Cabrières est mort constamorant? et obstiné à dire
2. qu’il n’étoit ny lutérien ny calviniste ny anabatiste ny romain et qu’il
3. ne voulait pas se confesser et est mort le vingt mars et sans sépulture
4. en cette parroisse
Comme vous le voyez, j’ai un peu triché, puisque le titre de cet article est « sépulture d’un athée » ; or, nous le voyons, ce Varen, décédé le 20/03/1762, n’a pas de sépulture. De plus, il n’est peut-être pas athée, il est peut-être un esclave païen, un musulman ou autre. En effet, il n’a pas de nom de famille indiquant peut-être qu’il a été ramené d’outre-mer et sa profession de domestique peut indiquer une condition pour un étranger.
Il est en tout cas intéressant que ce monsieur de Cabrières ait parmi ses domestiques un non-catholique. Comment le curé a-t-il pu laisser cela se faire ? Et le bourg ? Voire même ce monsieur de Cabrières ? Un acte intéressant, un document assez insolite pour ce bourg.
Et vous, avez-vous déjà vu des actes de personnes refusant tous les sacrements au XVIIIe siècle et avant ?
Partagez sur

2 réflexions sur “S comme Sépulture d’un athée ?”

Répondre à Benoit Villecourt Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.