Rechercher ses ancêtres en Tunisie

Vous avez des ancêtres en Tunisie à l’époque française ? Vous ne savez pas comment obtenir des actes les concernant ou la procédure ne vous paraît pas sûre ?
Cet article est fait pour vous !

Aujourd’hui je vous détaille, étape par étape, comment chercher un acte en Tunisie, le demander et l’obtenir. Je vous donne sites, mail, délais et tarifs ! Que demander de mieux ?!

D’abord, précisons une chose : je vais vous parler d’ancêtres catholiques en Tunisie, fin XIXe – début XXe. Les sources sont les registres catholiques BMS. Pour les autres, la situation semble plus compliquée et il vaudrait mieux, si vous êtes concernés, contacter directement des mairies tunisiennes.

Carte de la Tunisie, région de Sousse en rouge
Source : Wikimedia

Tout d’abord, pour savoir si vous avez un événement d’un membre de votre famille en Tunisie, il vous faut utiliser le site de Geneanum. Ils y ont trois bases :
– Les baptêmes
– Les mariages
– Les sépultures

Dans mon cas, je cherchais le mariage de mes arrières x2 grands-parents : François Coronnello et Marianne Cavalca. N’oubliez pas de prendre en compte une chose : les noms peuvent être mal orthographiés dans le relevé et dans l’acte même !
Je sais aussi qu’ils viennent de Sousse, donc faisons la recherche :

On note ici que l’acte existe pour un mariage en 1901 à Sousse sous les noms « Colonello Francesco » et « Cavalca Marianina ».

Jusque là, nous avons une procédure simple. Mais comment avoir l’acte ?

Il faut écrire par email à chancellerietunisie[at]gmail.com

Dans votre mail, précisez les noms/prénoms, année, tout ce que vous avez pu glaner sur Geneanum. Vous devriez recevoir une réponse rapidement et, pour votre première demande, la chancellerie vous demandera une photocopie de votre carte d’identité par mail.

Une fois que cela est fait, la chancellerie effectuera la recherche pour vérifier qu’ils ont l’acte. Ils vous le confirmeront. Puis, si vous voulez l’acte, il faut payer les « frais de recherches » (qui incluent aussi les frais de port pour l’envoi de l’acte). Le prix est de 6,10€ par acte.

Ces 6,10€ sont à payer via MoneyGram. C’est un site qui permet l’envoi d’argent à l’étranger et notamment permet au correspondant de récupérer en espèces. Ca sonne bizarre, je sais, ça sonne pas net du tout ! C’est pourquoi je préfère faire un article car j’imagine que je ne suis pas le seul peu enclin à ce genre de choses, ces sites étant aussi utilisés par des escrocs. Donc je tente de vous rassurer.

Sur MoneyGram, vous devez vous inscrire et ils demande aussi une photo (via votre téléphone) de votre carte d’identité. Bref, suivez la procédure d’inscription !
La chancellerie vous donnera le nom et le prénom de la personne qui doit chercher l’argent : Mario A. Je ne mets pas son nom de famille en entier par discrétion.

L’argent doit être expédié en Tunisie au nom indiqué et cela vous coûtera 6,10€ pour l’acte + 1.99€ pour le transfert soit un total de 8.09€

Quand le paiement sur le site est effectué, vous recevrez un mail de confirmation avec un numéro de référence. Ce numéro de référence est à donner à la chancellerie pour qu’ils puissent aller encaisser. Ils vous confirmeront par mail avoir bien reçu le paiement.

Puis il faut attendre ! Ca peut durer longtemps, certains ont un mois d’attente voire presque deux. Mais j’ai reçu mon acte en une quinzaine de jours.

Pour résumer tant la procédure que la chronologie :

27 septembre 2021 :
14h44 : Demande d’acte par mail
16h26 : Réponse de la chancellerie me donnant le tarif et demandant une pièce d’identité.
16h46 : Je leur envoie la copie par mail dont ils m’accusent réception.

28 septembre 2021 :
10h10 : Ils ont effectué la recherche, ont trouvé l’acte, et m’informent sur le paiement des 6,10€
13h44 : J’ai effectué le règlement et leur donne le numéro de référence pour aller le récupérer
15h35 : Ils ont pu retirer l’argent

Le 15 octobre 2021 :
J’ai reçu mon acte !

Tout simplement (ou presque). L’acte est imprimé et la qualité n’est pas extra, mais je l’ai et surtout j’ai pu débloquer ces branches et connaître, ENFIN, l’origine de ces aïeux cachottiers.

Le fameux acte de mariage reçu ! On notera la mauvaise qualité du scan d’origine

Comme ils étaient siciliens, j’ai pu ensuite, grâce à Antenati, retrouver la trace de certains ! Je commanderai d’autres actes tunisiens à l’occasion, notamment des baptêmes et sépultures, car tout s’est très bien passé.

Mardi prochain, sur Sacrés Ancêtres! : Je vous en dévoile davantage sur une de mes découvertes généalogiques les plus intrigantes de 2020-2021… des ancêtres juifs dans la Provence du Moyen-Âge ! Vous aurez le droit à une série d’articles sur le sujet et pour ce premier, nous brosserons ensemble le tableau de la condition des Juifs dans le XVe siècle provençal, jusqu’à l’expulsion de 1500-1501.

Partagez sur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.